Archive for the ‘religions’ Category

Les religions et la fellation

Mercredi, novembre 6th, 2013

Tout comme la sodomie, la fellation est un genre de rapport qui plait beaucoup aux hommes. Les raisons varient d’un homme à un autre, mais certains sont parfois inquiets quant à l’adéquation entre leur foi et leurs pratiques sexuelles. En effet, si tailler la pipe parait à priori banale, et pourrait faire partir des préliminaires amoureux, toutes les religions n’ont pas le même avis sur la question.

Meditation bouddhisme

Les chrétiens catholiques

Pour l’Église Catholique, la seule finalité de tout rapport sexuel doit être la procréation. Tout type de rapport, soit-il oral, anal ou vaginal dont le but n’est pas la procréation est donc banni de l’enseignement chrétien. Cependant, certains membres du clergé sont plus modérés sur la question. En effet, certains prêtres considèrent que la fellation ne constitue pas un obstacle aux rapports sexuels traditionnels dans le couple ils peuvent être tolérés. En plus clair, selon eux, les couples peuvent pratiquer la fellation comme un préliminaire au rapport sexuel pour se rapprocher davantage. Ceci implique également que l’homme n’éjaculera pas dans la bouche de sa femme, mais dans son vagin, comme pour un coït traditionnel.

La fellation selon l’Islam

Dans le Coran, il n’est pas fait mention explicitement de la fellation, contrairement à la sodomie. Ainsi, est interdit clairement tout rapport sexuel avec la femme en menstrues, mais également toute forme de sodomie (homosexuelle et hétérosexuelle) est interdite. Par ailleurs, selon le cheick Al Qaradawi, un célèbre prédicateur musulman, l’Islam tolère la fellation dans le couple, surtout si la femme est consentante pour faire plaisir à son homme. Cependant, elle ne doit en aucun cas boire le sperme de son homme.

La position du Judaïsme

La Torah permet la fellation dans le couple, du moment que la femme est consentante. C’est la condition principale. Mais il faut retenir qu’il s’agit là uniquement de fellation dans un couple hétérosexuel, tout rapport homosexuel étant condamné par le Judaïsme. L’homme et la femme peuvent donc librement pratiquer les rapports bucco-génitaux aussi bien comme préliminaire, ou comme jeu coquin visant à ressouder leur complicité.

Le Bouddhisme

Dans le Bouddhisme, il n’existe pas une position commune à toutes les branches, en ce qui concerne les « inconduites sexuelles » notamment la fellation. D’une manière générale, selon cette religion, le but même de la vie est de mettre fin aux souffrances de l’être. Tous les actes posés ont donc leur importance selon qu’ils entrainement dans cette vie ou les prochaines une souffrance, un résultat neutre ou du bonheur. Ainsi, d’une part, les rapports homosexuels et hétérosexuels sont égaux. D’autre part, ce qui permet de juger du caractère correct ou non d’un acte, en l’occurrence la fellation, c’est l’état d’esprit des deux partenaires. Une fellation non consentie, c’est-à-dire forcée sera source de souffrance future, tandis que tout rapport bucco-génital émanant d’un amour sincère est parfaitement correcte. De même dans le cas d’un moine, avoir recourt à la fellation, même consentie est une inconduite dans la mesure où elle va à l’encontre de leurs vœux. On voit donc bien que dans le Bouddhisme, ce n’est pas la fellation qui est jugée, mais les personnes qui y recourent.

L’art des crânes et les croyances

Lundi, novembre 4th, 2013

Depuis la nuit des temps et jusqu’à aujourd’hui, la tête de mort est visible partout. Ce crâne humain souvent associé à deux tibias en forme de croix représente la mort. Révélant de nombreux mystères, il cache de nombreuses significations dont la plupart sont liées aux mythes. Les plus curieux iront sûrement en quête de plus d’informations, nous vous invitons à consulter également : l’art, les bijoux, et la tête de mortcivilisations-corbillard-enterre.

Le crâne, un symbole de la mort omniprésent

Dans l’Antiquité, le crâne était généralement utilisé pour évoquer la mort. Face à la fatalité, les gens étaient pris par la peur et à l’heure actuelle, l’angoisse face à la mort reste une obsession. Certains s’en tiennent aux mythes, d’autres se réfèrent aux croyances religieuses. Dans la civilisation Maya, le crâne n’est autre qu’un dieu de la mort. Rappelons que la civilisation maya avait neuf dieux des ténèbres. Ah Puch, le plus puissant, était le dieu de la mort. Il réclamait des sacrifices humains et était un pionnier des guerres. Les Mayas le dessinaient par une tête de mort dans un corps déplaisant pour qu’il devienne plus monstrueux. Dans son image, Ah Puch avait des côtes dénudées est une colonne vertébrale dirigée vers l’extérieur.

La mort du point de vue artistique

La mort est également une source d’inspiration pour les artistes. Cette phase de la vie marque une nouvelle existence dont les faits relèvent encore de l’abstrait. On peut ainsi apercevoir de nombreux chef-d’œuvre comme des tableaux, des gravures ou des sculptures affichant un crâne humain surmonté de deux tibias. En sachant que la tête de mort est liée au culte de la mort, des armées européennes ou encore les pirates l’ont adopté pour devenir leur figure emblématique. Petit à petit, ce symbole s’est aussi associé à la démesure et à toutes notions de danger.

La tête de mort et la franc-maçonnerie

La franc-maçonnerie connait un énorme succès au XIXe siècle surtout avec l’ordre des Templiers. La tête de mort marque le passage vers une nouvelle vie. On fait donc allusion au principe de la renaissance après la mort corporel. Les deux os croisés évoquent la célèbre croix de Saint André. Cette dernière indique que l’esprit domine la nature. Les francs-maçons voyaient dans cet emblème une marque de la perfection spirituelle.

Les religions dans le monde

Vendredi, novembre 9th, 2012

Des religions dans le monde il y en a plus qu’on ne le croit ! C’est d’ailleurs un des plus grand sujet de discorde entre les pays et qui est l’origine de nombreuse guerre et crime contre l’humanité ! Nous trouvons cela révoltant et avons décidé de créer tipitaka.fr le blog religion pour la paix dans le monde ! Nous vous invitons à consulter la page ressources utiles si vous êtes à la recherche de la foi. Nous sommes boudhiste mais nous pensons qu’il existe une foi, un amour, un être supérieur qui unirait tout les êtres de la planète terre.

(suite…)